Les folles aventures de recyclage

Henri et Jean

Henri poubelle jaune mène une très belle vie dans sa rue. Il est fier de vivre à coté de ses amies la borne à papier et la borne à verre.

henri

Malheureusement il est voisin de son pire ennemi Jean poubelle verte.

Jean1

Jaloux de Henri, Jean lui jette une bouteille de verre sur la tête. Henri s’évanouit. Le lendemain, il se réveille, étonné d’être chez Jean.

– Où suis-je ??? NON !!! Je suis chez Jean ! Pourquoi as-tu fait ça ?

– Je suis jaloux de toi. Vous, les poubelles jaunes, vous êtes recyclées alors que nous les poubelles vertes, nous sommes enfouies sous terre.

C’est pour ça que je t’ai kidnappé. Je vais intervertir nos couvercles.

– Mais tu n’es pas du tout obligé de faire ça. Tu pourrais te peindre en jaune,

on irait tous les deux à CANOPIA.

Le lendemain les éboueurs viennent chercher les poubelles jaunes.

Henri et Jean partent ensemble pour le centre de recyclage.

Arrivés à CANOPIA, Jean est tellement heureux d’être avec Henri, de se retrouver enfin sur le tapis de tri. Il est fier de son idée de kidnapping. Il se dit que lui aussi sera recyclé.

Soudain le tapis les secoue. Le cœur d’Henri est soulevé et emporté tandis que celui de Jean ne bouge pas.

canop2

Ils passent ensuite sous un aimant où le foie d’Henri est attiré, tandis que celui de Jean reste en place.

canop1

Toujours en chemin, le tapis accélère, un laser sépare les reins d’Henri, tandis que ceux de Jean demeurent immobiles.

canop3

Le tapis ralentit enfin, ils se retrouvent devant une nouvelle machine, les poumons d’Henri sont aspirés tandis que ceux de Jean ne le sont pas.

A présent, Henri et Jean sont séparés. Jean continue sa route pour finir entre les mains des hommes.

Jean retrouve sa place avec les poubelles vertes et  est finalement enterré.

Henri lui redonne vie à de nouveaux objets.

 

Finalement ce n’est pas la couleur de la poubelle qui compte mais son contenu.

 

 En faisant le tri, améliorons la vie


« L’œuf mobile »

Pour la fin de la construction de notre maison, mes parents organisent une petite fête.

Ils préparent un grand barbecue  pour les personnes qui les ont aidés.

Ils achètent tout le nécessaire pour l’apéritif et le repas.

La fête commence, tout le monde s’amuse, chante, danse…

Mais lorsqu’elle se termine: QUEL BAZAR!!!

Il est tard, il faut faire « dodo », on rangera demain.

Le lendemain mes parents nettoient et remettent tout en ordre.

Je m’ennuie. Maman le sent bien. Elle se dirige vers la poubelle afin de récupérer des emballages utilisés la veille. A l’aide de piques à barbecue, de boites de conserve, de bouchons… elle me fabrique un camion.

IMG_1062

Lorsqu’elle me le donne, je le nomme tout de suite : « L’œuf mobile ».

Grâce à ce très beau jouet, je ne m’ennuie plus.IMG_1064

Finalement je me dis : « Au lieu de jeter, il est mieux de recycler »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *